machine a sous , jeux de casino , news

actualité casinos

Récemment, l’une des méthodes utilisées par les opérateurs de jeux et des paris pour favoriser son image est d’associer son nom avec un événement sportif ou à une équipe. C’est le cas pour le Pari Mutuel Urbain ou le PMU qui est très bien placé pour devenir le sponsor maillot de l’AS Saint Etienne. Rappelons que l’année dernière, cette équipe a eu beaucoup de mal à trouver un sponsor avant l’arrivée de Fruité. Tout comme le club de Boulogne sur Mer qui n’a d’ailleurs pas trouvé preneur. Cet été, c’est la même chose, les dirigeants de cette équipe cherchent le sponsor principal des verts. Il y a actuellement deux sites de paris en ligne qui se battent pour obtenir l’emplacement.

Et la décision est sortie aujourd’hui, pour la vingtième année consécutive, le PMU sera le partenaire officiel du maillot vert du tour de France et il organisera bien entendu des paris liés à cet événement. Ce tour et la 97ème édition et se déroule du 3 au 25 Juillet. Plus de douze millions de spectateurs sont attendus sur les bords de route et dix millions de téléspectateurs quotidiens. Pour encadrer cet événement, le PMU va mettre en place un dispositif à la hauteur de l’événement et sera présent pendant les trois semaines sur tous les moments forts du tour.

Il y aura deux stands, le premier se siégera au Village Départ et le second au Relais Etape, une caravane publicitaire en parade avant le départ de chaque course aura lieu aussi avec un véhicule spectaculaire avec des chevaux et des jockeys seront sculptés en grandeur nature. Cette caravane animera les bords de route en distribuant de mains vertes à peu près 300 000 pendant que les stands et le car podium accueilleront les visiteurs jusqu’à l’arrivée. Le 25 Juillet, lors de la phase finale, il y aura de nombreuses animations, quizz pédagogiques, jeux et concours qui se tiendront aux Champs Elysées. A titre de rappel, la fameuse étape du cœur se tiendra ce samedi 24 Juillet  et bien sur PMU sera aussi présent lors de cette étape.

Un autre moyen pour associer les opérateurs à une cause sociale est aujourd’hui la lutte contre le changement climatique grâce aux jeux d’argent en ligne, qui ne se montre quand même comme étant une idée pas très nette. C’est Greenbet, un site de jeux anglais qui demande aux joueurs de  contribuer dans la lutte contre le changement climatique et ceci sans sacrifice financière de leur part. une partie des fonds collectés servira à financer des associations et des projets en faveur de l’environnement. Le marché de jeu en ligne est estimé à 22 milliards de livres soit 26 milliards d’euros selon Andrew Bullen, le fondateur de ce site. De ce fait, il affirme qu’ils peuvent argumenter 1% des joueurs de rejoindre leur cause. Il a ajouté que le site Green bet pourra relever une somme de 100 millions de livres ou 118 millions d’euros par an en guise de financement dans la recherche dans les énergies renouvelables et  financement des associations de protection de l’environnement.  « Green Bet permet aux joueurs de puritanisme écolo classique, en utilisant la réalité de la nature humaine », rajoute  t – il. En total, 70% des fonds seront dédiés au développement des énergies renouvelables et en particulier au financement du projet Desertec, qui mise à implanter de dizaines de centrales solaires dans le désert de Sahara dans le but de produire environ 15% des besoins énergétiques européens d’ici 2025. 30% des profits de Green Bet iront quant à eux à des associations écolos comme le WWF.

Mais, cette idée suscite engendre pourtant quelques problèmes. Parmi eux, l’inexistence de garantie quant au financement effectif de projets écologiques. Bien que sur ce sujet, le site a précisé que les profits seront considérés comme étant un financement mais non des dons. Pourtant, aucun document ou de carnets de charge ne seront disponibles pour les internautes. Le site ne donnera à la disposition des internautes qu’une brève visualisation de la progression de financement en précisant quelques étapes qui seront basées sur des estimations. En plus, penser que 100% des profits iraient à l’investissement écolo est jugé par beaucoup de personnes comme étant un acte malhonnête de la part de ce site de jeux. De plus, rien n’assure encore jusqu’à présent que les associations vont accepter ce financement. C’est ce qui est en effet déjà produit avec quelques sites comme Greenpeace et les Amis de la Terre qui ont refusé ceci pour des raisons d’indépendance. En effet, un financement signifie dans le cas général, devoir des résultats immédiats à la société qui a fait le financement.

Source: forum du casino et actualités

Une réorganisation a eu lieu au sein du casino d’Arzon

Comme les autres casinos, l’établissement Arzon est actuellement touché de plein fouet par la crise. En effet, depuis maintenant quelques années, le casino a vu son chiffre d’affaire baisser, notamment pour ces derniers mois. Le directeur, Christophe Le Berre explique que le casino traverse une année très difficile et qu’il est encore loin de s’en sortir. D’après les statistiques, cela a surtout pour raison la baisse des mises moyennes aux machines à sous dont moins de 11% l’an passé et pire, moins de 10% pour l’année 2010.  Selon ce responsable même, celles qui engendrent 95 % des ressources du casino peinent à conquérir une nouvelle clientèle. Dans son rapport, Christophe Le Berre affirme que dans les années 2000, le casino fonctionnait à merveille et les joueurs venaient en grand nombre.

Toutefois, les dirigeants ne se laissent pas abattre par la crise, si bien qu’ils ont déjà trouvé une stratégie qui devrait permettre à l’établissement de remonter la pente. Selon le responsable de la boîte, une réorganisation a été mise en place au sein du casino d’Arzon et ce, afin de renflouer la caisse de l’établissement. Concrètement, les horaires ont été réaménagés et les effectifs redéployés. Cependant, la société n’a pas procédé à une compression du personnel. Malgré cela, quelques employés ont quand même déposé leur démission. Pour information, le casino d’Arzon a actuellement à sa disposition 32 salariés si au début cela comptait 38. Pour les périodes longues, la maison préfère engager des saisonniers.

Diversification des animations et des jeux.

Outre  la réorganisation au niveau des horaires et des personnels, les animations qui y seront présentés feront également l’objet d’une modification, plus précisément, d’un ajustement. Selon Christophe Le Berre, le casino mise avant tout sur les jeunes pour l’aider à reprendre le rythme. Les animations seront donc axées majoritairement sur le tempo de ces derniers. Chaque week-end, par exemple, une série d’animations et d’initiatives ont été développé au sein du casino. Un jackpot géant entre 330 machines à sous situés a également été mis en place dans 100 casinos de différents groupes. Afin de diversifier ses activités et ainsi attirer la clientèle,  des tournois de poker avec un gain de  un million d’euros de lots distribués par le groupe est aussi organisé par l’établissement. Bien sur, afin que les abonnés puissent être privilégiés, ils obtiennent en leur faveur une carte de fidélité.

Pour le moment, les responsables ont constaté que ce sont surtout les jeux de table qui attirent les joueurs. Il a aussi été remarqué que la plupart des personnes qui viennent participer aux jeux d’argent sont des jeunes trentenaires. Du coup, c’est pour cela que l’idée leur est venue de les sensibiliser encore plus. « C’est un moyen pour nous de rajeunir notre clientèle même si cela ne compense pas les pertes enregistrées au niveau des machines à sous.» a déclaré Christophe Le Berre dans son discours. Quant aux jeux en ligne qui ont dernièrement obtenu leur autorisation en France, ce directeur a soutenu que le casino d’Arzon y participera mais de façon indirecte. Cela du fait que le groupe va bientôt développer son propre site dans ce secteur. Pour le moment, le casino joue sur son image de marque, qui, pour eux, est un atout de taille.

Merci à notre partenaire : www.casinos-jackpots.net

 

Le groupe Lucien Barrière opérant dans le milieu des maisons de jeux projette son entrée dans le plateau des Bourses. Ceci suite au retrait d’Accor, le groupe compte bien reprendre le dessus. Ce groupe opérateur travaillant dans le cercle assez restreint des casinos et des hôtels de prestige se voit déjà atteindre une marge opérationnelle atteignant les 27% d’ici trois ans. Soit l’équivalent d’un gain de 7 points.

Le groupe  Lucien Barrière a commencé ses démarches pour avoir accès aux Bourses, prévu pour l’automne prochain. Il a saisi l’opportunité qui consiste à voir le groupe Accor, détenteur des 49% d’action à se retirer du milieu boursier. Avec en appui les quelques 400 pages de dossier que le groupe a remis aux responsables de l’Autorité des marchés financiers après que les analystes aient pu le vérifier.

Selon les informations qui circulent dans le milieu, le groupe Lucien Barrière espère faire un chiffre d’affaires s’élevant à un minimum de 5% net par an comme taux de croissance. Ce but sera effectif au courant des exercices de 2009-2010, 2010-2011, 2011-2012 et 2012-2013. Cet objectif touche seulement les activités hors jeu en ligne. Une réalisation d’excédent brut d’exploitation augmentée en moyenne avec deux chiffres, ceci basée sur un montant de 115,3 millions enregistrés le 31 octobre 2009.  Le compte est ainsi fait pour atteindre les 27% de marge opérationnelle. Ainsi, le groupe Lucien Barrière pourrait atteindre les mêmes taux de rentabilité de l’exercice 2006-2007.

La dernière année active dans laquelle le bilan a assuré avant la grande crise des casinos.

Pour mieux mettre la balle dans son camp et inciter les responsables à accepter ses offres, le groupe a mis au point une autre stratégie. Une nouvelle formule est ainsi proposée : le groupe Lucien Barrière alloue jusqu’à au moins 40% du profit net pour être distribué en dividende annuel. L’exercice 2009-2010 sera le début de ce nouveau processus. Le document contient également des détails substantiels sur quelques activités en particulier celle du poker en ligne. En association avec la Française des jeux, le groupe Lucien Barrière projette d’atteindre un taux de rentabilité assez élevé à partir de l’exercice 2011-2012. 2015 connaîtra aussi une part de marché atteignant les 30%.

Ces objectifs sont proposés dans le fameux dossier, un véritable chef-d’œuvre pour pouvoir accéder aux Bourses. Le groupe Lucien Barrière s’est assuré d’y mettre tous ses atouts jusqu’aux moindres détails. Une belle opportunité pour mieux développer ses activités hôtelières et  donner un nouvel essor à ses casinos.

Le groupe Lucien Barrière en partenariat avec TF1 :

Une information qui était restée confidentielle est aussi dévoilée. Pour la première fois, le groupe Lucien Barrière a confié son partenariat avec TF1 Entreprise. Ainsi, il a signé avec le groupe TF1 un accord stipulant une collaboration. Le groupe TF1 devient alors un agent mandataire dans l’exploitation des produits relatifs portant la marque du groupe Lucien Barrière. Fouquet’s, la chaîne alimentaire  fait également partie des marques dont les produits sont mandatés par TF1 groupe. Les produits de groupe Lucien Barrière qui seront exploités dans ce partenariat sont surtout la maroquinerie  et la bagagerie. Le groupe magnat de l’hôtellerie et des casinos se voit alors étendre ses activités dans plusieurs milieux. Le but touche plutôt le cercle national, le marché français, mais pourrait atteindre une envergure internationale, c’est selon les cas, précise-t-on.

 

Pas moins de trois grands tournois internationaux de poker et plusieurs millions de Livres à la clé, voilà ce qui attend les passionnés de poker à partir du 28 août prochain jusqu’en fin septembre, le 28 du mois en l’occurrence. Durant tout un mois, Londres se transformera en une véritable capitale du poker. Si au cours de ce mois les professionnels auront la chance d’affronter les plus grands noms du poker, les amateurs et le grand public auront également leur part car certains évènements leur seront spécialement dédiés, et ce tout juste de l’autre côté de la Manche.

Parmi les rencontres internationales prévues au programme, Londres accueillera le WSOPE ou le World Series of Poker Europe.  Cette rencontre internationale, créé dans le but de faciliter la participation des joueurs européens au WSOP qui se tient à Las Vegas, aux Etats-Unis. Le Main Event de cette édition 2010 de Londres se déroulera sur  six jours soit le 14, 16, 17, 21 et 23 septembre prochain et connaitra la participation du grand Barry Shulman. A l’issu de ce tournoi, on espère de nouveaux records ou d’autres évènements insolites.

Pour d’autres rencontres internationales, le World Poker Tour passera également par Londres au mois de septembre prochain, du 29 aout au 5 septembre 2010 pour être précis. Cet évènement se tiendra au Palm Beach Casino, à Londres bien évidemment et sera l’objet d’un Buy In de 5 000 Livres. Et pour la rencontre d’organisation pure londonienne, les professionnels du poker auront également l’occasion de s’affronter lors de l’English Poker Open. Tout cela semble indiquer que Londres se transformera en l’espace d’un mois en un véritable Las Vegas.

Mais la féerie du poker à Londres pour ce mois de septembre 2010 ne s’arrête pas aux seuls faits des rencontres et tournois de professionnels. En effet, parallèlement à tous les évènements susmentionnés,  d’autres  rencontres gratuites seront organisées pour les amateurs et le grand public notamment dans le cadre du Poker in The Park. Des festivités culturelles à l’instar du British Poker Awards seront également de la partie en plus de plusieurs concerts. Sinon, pour des tournois moins importants que ces Mains Events,  30 autres « petits » tournois feront partie du programme.