machine a sous , jeux de casino , news

Archives mensuelles : mars 2010


Les machines à sous n’ont jamais cessé de fasciner depuis leur création. Habitués et nouveaux venus, tous les joueurs semblent être attirés par ce bijou de la technologie qui a su évoluer avec son temps. Grâce aux machines à sous, de nombreux métiers ont vu le jour dans les casinos tel que celui d’assistant ou d’assistante clientèle machines à sous.

L’assistant clientèle machines à sous a pour attribution d’accueillir les clients et de les installer dans la salle destinée aux machines à sous. Il lui appartient de les accompagner et de veiller à leur bien-être et à leur confort. Il doit tout mettre en œuvre pour satisfaire chaque joueur afin de le fidéliser. La promotion des diverses activités proposées par le casino ainsi que des offres exceptionnelles et des nouveautés fait partie de sa fonction. L’assistant clientèle machines à sous doit ainsi faire preuve de professionnalisme dans sa relation avec le client.

Ce poste requiert une compétence à la fois technique et commerciale et convient surtout à une personne ayant un sens de la relation très développé. Une certaine endurance physique est de rigueur car le métier d’assistant clientèle machines à sous s’exerce dans les salles de jeu et nécessite une faculté à rester debout pendant une longue durée. Une grande disponibilité est de mise pour être opérationnel pendant l’ouverture du casino au public mais aussi pendant la fermeture pour des petites opérations de maintenance curative et de comptée.

Les métiers dans les casinos demandent beaucoup de motivation et de précision. À part un casier judiciaire vierge, une présentation soignée et un langage soutenu font partie des qualités requises pour devenir assistant clientèle machines à sous.

Il est important d’adopter en permanence une attitude commerciale et d’être polyvalent et souple face aux exigences des clients mais également de la direction. Les casinos offrent des opportunités de carrière variées, si vous souhaitez faire l’expérience d’une fonction hors du commun vous permettant d’évoluer et d’apprendre continuellement, vous y trouverez votre bonheur.

La machine à sous existe en plusieurs styles et versions, toutefois, ses bases restent les mêmes. Il s’agit d’introduire une pièce ou un jeton dans la machine et de tirer la barre. Une fois que le levier est activé, la machine à sous, à l’aide de combinaisons automatiques qui se trouvent en elle-même, affiche les trois dessins. Si l’écran affiche les trois mêmes dessins, chiffres, cartes ou symboles, c’est gagné. Pour augmenter vos chances de gagner, voici quelques astuces faciles. Premièrement, il faut bien vérifier les règlements du casino dans-lequel vous jouez. En effet, certains casinos proposent à ses clients de récolter des points selon le nombre de jetons achetés. Ces points seront accumulés pour se transformer en petits cadeaux, comme des jetons gratuits. Même si vous n’obtenez pas le jackpot, vous gagnez de petits lots !

Il est faux de croire qu’une machine qui vient de délivrer un jackpot met du temps pour en refaire un. En effet, le système de la machine à sous est complètement aléatoire, elle peut donc à tout moment livrer un jackpot.

Il existe des machines à sous qui livrent un jackpot beaucoup plus souvent que d’autres, ce sont des machines dites « naïves », choisissez-les pour augmenter vos chances.

En ligne comme dans les casinos, il existe des machines à sous, avec lesquelles on peut jouer avec plusieurs pièces. Sachez que plus vous jouez, plus le jackpot de ces machines s’élève progressivement. Pour ne pas sortir perdant en jouant à la machine à sous, il vaut mieux se fixer un objectif.

Ainsi, limitez vous à une somme précise ou achetez un nombre précis de jetons et une fois qu’ils sont épuisés, vous pouvez arrêter. Enfin, mettez vous en tête que la machine à sous reste un jeu. Certes, elle peut vous faire gagner un paquet d’argent, mais le premier but de la machine à sous est le divertissement, profitez en à fond !

La chaîne leader de la télévision en France, TF1, et la Française des Jeux, premier opérateur grand public de jeu en France, annoncent, mardi 2 février, dans un communiqué, qu'elles « ont signé un accord de partenariat d’une durée de 3 ans, qui permettra de mettre à disposition des téléspectateurs et des internautes, un espace dédié aux jeux sur le site TF1.fr. En parallèle des sites de la Française des Jeux, cet espace sera présent sur le site de TF1 et sera opéré par la Française des jeux. Il reprendra l’offre de jeux de cette dernière (jeux de loterie, paris sportifs, poker). Il intégrera également des contenus exclusifs TF1 ainsi que des pronostics des « figures » de la chaîne. »

« Ce partenariat global prévoit également le sponsoring de programmes courts sur l’Antenne de TF1 en lien avec l’actualité sportive et la Coupe du Monde de Football. Il prévoit aussi la possibilité d’exploiter des licences de marque TF1 pour des jeux de grattage dans le réseau de la Française des Jeux, ajoute le communiqué. Ce Ce partenariat, novateur et porteur d’avenir pour les deux groupes, s’appuiera sur les valeurs partagées par les deux sociétés qui proposeront une offre de jeux sécurisée et responsable : une offre de jeux encadrée, notamment en matière de protection des mineurs et un accompagnement adapté des joueurs sur internet. »

La FDJ devrait s'associer, pour son offre de poker en ligne avec le groupe Lucien Barrière en créant une société commune, détenue à hauteur de 43,8% par chacun des partenaires et à 12,4% par Online Gaming 3D, qui a développé le site de casino en ligne lecroupier.com. La première version développée en 3D par Barrière Interactive Gaming (BIG) couvrait les jeux de machines à sous, roulette et black jack, pour un investissement de 15 millions d'euros. Le poker est arrivé à l'été 2009 et le lancement n'a eu lieu qu'en Grande-Bretagne, sous l'URL lecroupier.com.

Ce partenariat entre la chaîne premium et la FDJ pose la question de l'avenir du site de paris sportifs développé sous la marque eurosportbet.com par Serendipity, le fonds d'investissement présidé par l'ancien PDG de TF1, Patrick Le Lay. Nonce Paolini, qui a succédé à ce dernier à la tête de TF1 avait obtenu de Martin Bouygues le départ de M. Le Lay du conseil d'administration de la chaîne de télévision. M. Paolini souhaite tourner la page de l'époque Le Lay et la signature de l'accord avec la Française des Jeux en est une nouvelle preuve.

Le quotidien Le Monde, le 20 janvier dernier, indiquait que TF1 allait racheter les 50% détenus par Serendipity dans SPS, la société propriétaire de eurosportbet.com. Les 50% restants sont entre les mains d'Eurosport, la chaîne européenne de sport, filiale de TF1. SPS compte 70 salariés dont 15 bookmakers. Quelle sera ensuite l'attitude de TF1 ? Continuer à développer le site de paris en ligne sous la marque Eurosport, le revendre, où le fermer ? Pour l'instant, c'est l'inconnue.

Suivre Tournois MAS
Casino du Jour
Archives